La décarbonation des transports accélère

  Lettre de septembre 2020

  Loi « LOM », Arrêté de réfaction pour le raccordement des IRVE, plan de soutien à l’automobile, quota d’émission CO2 aux constructeurs automobile, pistes cyclables…La fusée Mobilité Electrique décolle.
  Dans une telle dynamique, la mobilisation de la filière mobilité électrique est essentielle. NAME, association régionale d’AVERE France se mobilise pour accompagner   l’écosystème.
    
Un site internet NAME va permettre de valoriser les partenaires passionnés de mobilité électrique de l’association, l’engagement collaboratif avec d’autres associations,  les initiatives des 12 départements de la région, de promouvoir les évènements, de créer un espace d’information de la mobilité en Nouvelle Aquitaine, de montrer tout le dynamisme, la modernité, l’attachement à notre patrimoine naturel et l’attractivité de notre belle région , de tous nos territoires.
 NAME s’est dotée d’une organisation à 3 macro-territoires pour assurer une proximité raisonnable en Nouvelle Aquitaine
L’actualité de l’association c’est aussi l’engagement de l’AVERE France et de ses associations régionales dans un programme de Formation des Acteurs clefs des Territoires et Sensibilisation à l'électro-mobilité, baptisé Advenir Formation.
 
  • Le lancement du site «je-roule-en-électrique.fr», soutenu par de nombreux acteurs de l’écosystème de la filière et le MTES, qui se veut une clef d’entrée vers la mobilité électrique pour le grand public, les copropriétés, les collectivités et dans une moindre mesure les professionnels ;
  • Le constat de la nécessité d’accompagner ces acteurs qui, eux-mêmes, sollicitent l’équipe du programme ADVENIR en quête d’informations pour les aider à initier leurs démarches électromobiles ;

 

Une association, c’est un cercle de passionnés qui font fi de leurs appartenances et se mettent au service d’une cause commune.
L’association, c’est l’engagement d’acteurs divers, soutien financier de l’association, et souvent, acteurs des actions et projets. C’est aussi la capacité à créer les synergies avec d’autres associations pour lesquelles l’enjeu de la mobilité électrique est essentiel.

 

C’est aussi, l’engagement de bénévoles, passionnés par l’enjeu de la Transition Ecologique et d’une composante aussi majeure de la Mobilité Electrique.

Nous avons besoin de tous pour créer les conditions d’un développement coordonné et réussi de cette transformation majeure de notre société.

 

Marc Lagouardat

 

Un bonus

Le bilan carbone d'un véhicule électrique VS thermique

Une étude montre qu'un véhicule électrique émet 77% d'émissions de CO2 en moins qu'une voiture essence en France, de la production jusqu'à sa fin de vie.

Le bilan carbone d'une voiture électrique est-il vraiment meilleur que celui d'un véhicule essence? Une voiture électrique pollue moins lorsqu'elle roule, mais sa production demande plus d'énergie, et la source d'électricité pour recharger les batteries peut également être polluante. Il faut donc déterminer si sur l'ensemble de son cycle de vie, une voiture électrique est réellement moins polluante.

La Fédération européenne pour le transport et l'environnement, également connue sous le nom Transport et Environnement (T&E), a voulu trancher le débat. Cet organisme, qui regroupe 50Organisations Non-Gouvernementales(ONG) dans le domaine du transport et de l'environnement, a développé un outil en ligne pour mesurer les émissions de CO2 des véhicules, selon leur motorisation, leur segment et leur lieu de production.

Lien vers le simulateur et l’étude : https://www.transportenvironment.org/what-we-do/electric-cars/how-clean-are-electric-cars


Découvrez les actualités

Ces contenus pourraient vous intéresser…

  • Un Tour de France 2020 électrique

    Le 10 septembre, l’étape du Tour de France a été l’occasion de promouvoir la mobilité électrique.

    EN SAVOIR PLUS

  • Accompagner la loi de transition énergétique

    Commune d'Argentat

    EN SAVOIR PLUS